SERIAL ENTREPRENEUSE – STEP 18 «Phases test»

Il est temps de confronter votre projet à votre secteur d’activité

Une fois votre projet, mis en forme, adapté, présenté, après des mois, des années de doutes et de remises en question, la seule façon de lui donner vie, est de le tester. En gardant en tête qu’un projet parfait est un projet déjà oublié, il ne faut pas avoir peur de se lancer même en ayant l’impression de n’être qu’à l’état de travaux, bien au contraire. C’est sur votre terrain de prédilection, auprès de votre public cible que votre projet va se réveler dans sa forme la plus aboutit. Mais comment tester son projet ? A distance ou sur le terrain, plusieurs outils existent; tour d’horizon …

Afin de vous proposer une palette d’outils pouvant s’adapter autant à des projets de services qu’à des projets de vente de produits et pouvant être mis à place aussi à bien distance [En cas de crise sanitaire mondiale par exemple…], que sur le terrain directement, j’ai divisé cet article en deux temps:

  • Tests à distance: Pouvant être réalisés via les réseaux sociaux ou par mails, pour les questionnaires, ou encore, grâce aux plateformes de réunions en ligne pour les entretiens individuels et groupes focalisés.
  • Tests sur le terrain: Pour les bétats-testeur.se.s je me tourne particulièrement vers les entreprises développant des produits, au contraire, les partenaires tests concernent principalement les entreprises de services, afin de leur permettre de trouver des institutions au sein desquelles tester leur offre de services. Il en va de même pour les déroulés en temps réel, permettant aux entreprises de service d’améliorer leur organisation et leurs limites d’offres et forfaits en fonction des besoins réels sur le terrain.

Mais dans ces Phase tests c’est également la question des coûts qui préoccupent les jeunes entrepreneur.se.s. Jusqu’ou les bétas-testeur.se.s le restent-iels ? Quelle est la limite d’une offre teste gratuite ? Jusqu’à quand une période de test est-elle rentable ? Nous répondrons à ces questions dans un dernier encart dédié à la fin de l’article …

Tests à distance

Avec la crise sanitaire, nous avons du réapprendre à travailler à distance et surtout, adapter les étapes clées de la création d’entreprise afin de pouvoir poursuivre nos projets, coûte que coûte. Il en va de même pour ces Phases test, nécessaires à la réussite de nos projets, c’est pourquoi je vous propose aujourd’hui trois outils, inspirés des techniques marketings et de recherches universitaires [SWOT, Echantillonage, Etudes qualitatives et quantitatives …].

Questionnaires

Dans l’entrepreneuriat nous avons tendance à projeter les questionnaires avant tout comme un outil à utiliser à la fin d’un projet afin de relever la satisfation client. Pourtant, en amont de notre projet, les questionnaires peuvent-être un très bon moyen de tester votre idée, votre démarche, vos valeurs auprès de votre public cible.

Ainsi, en passant par les outils de communication numériques spécialisés, vous avez accès à votre public cible, voici quelques idées de relais à ne pas négliger:

  • Les groupes Facebook spécialisés: école inclusive, peaux fragiles mode d’emploi, les paumé.e.s …
  • Les relais Discord: en passant notamment par les associations et syndicats de votre secteur
  • Les groupes d’anciens étudiant.e.s universitaires: souvent aux secteurs professionnels très larges, ces groupes peuvent-être un bon moyen de reprendre contact avec des personnes croisées pendant vos études et ayant toute leur place dans votre réseau !
  • Votre réseau LinkedIn: un réseau LinkedIn se travaille avec cohérence, entre les sujets qui vous passionnent, votre secteur d’activité et les compétences que vous recherchez chez d’autres, un bon moyen de relier votre questionnaire par la suite
  • Les blog et forums spécialisés: souvent considérés comme has-been ceux-ci continuent pourtant d’être très actifs dans certains domaines et sont un bon moyen de cibler votre public cible directement, comme pour les groupes spécialisés.

Une fois votre relais sélectionné, vous devez créer un questionnaire cohérent, vous permettant de trier les réponses reçues en fonction des publics pertinents, tout en réussisant à poser les bonnes questions pour aller à l’essentiel et faire avancer votre projet.

Il faut s'avoir que LA longueur optimale d’un questionnaire est entre 5 et 10 minutes, 
soit 15 à 20 questions environ

Entretiens individuels

Dans un type d’outil plus spécifique, les entretiens individuels vous permettent de creuser les attentes, besoins et envies de votre persona à travers un échange personnel encadré. En recherche universitaire nous parlons d’entretiens semi-directifs, dans l’idée de garder la main sur l’entretien grâce à un fil de questions, tout en restant flexible sur l’évolution de l’entretien en fonction des informations données par la personne interviewée et des digressions pouvant-être intéressantes.

Ces entretiens sont l’occasion de démultiplier les points de vue pour croiser vos personas:

  • Parties prenantes: Celles-ci sont votre interlocuteur.trice.s privililégié.e.s en terme de contrats administratifs, de lien, direct ou indirect, avec vos utilisateur.trice.s. Réaliser des entretiens avec ce type d’acteur.trice.s peut vous permettre de mieux comprendre le fonctionnement global de votre secteur d’activité, tout en confrontant vos projections organisationnelles avec la réalité du terrain.
  • Utilisateur.trice.s: Vos utilisateur.trice.s sont au coeur de votre Persona et donc de vos Phases tests. Lors de leurs entretiens vous allez devoir favoriser le côté pratique, entre réponse à leurs besoins, à leurs envies et à leurs budgets. Si vous ressentez un problème de compréhension au niveau de ce type d’acteur.trice.s, il est nécessaire pour vous de reformuler et réadapter votre solution avant d’en poursuivre le développement …
  • Utilisateur.trice.s extrêmes: Ces interlocuteur.trice.s doivent-être votre priorité n°1. Ceux sont eux.elles que vous allez favoriser en entretien car iels vont vous permettre d’avoir une vision spécifique de votre Persona type.

Contrairement aux questionnaires, les entretiens vous positionnent dans une démarche d’enquête qualitative, ceux-ci doivent donc être adaptés à chaque personne. Les thématiques globales abordées restent les mêmes, mais les questions s’adaptent au profil de la personne interviewée, de son type de persona, de vos besoins.

Chaques entretiens doivent ainsi se compléter pour répondre à ces 7 questions centrales à l’avancement de votre projet:

1- Quels besoins ?

2- Quelles envies ?

3- Quelles habitudes ?

4- Quels budgets ?

5- Quelles limites ?

6- Quelles appréhensions ?

7- Quelles plus-values [Attendue] ?

Chaque entretien, vous permet de connaître votre public cible un peu mieux et de tester votre solution par rapports aux attentes de vos client.e.s potentiel.le.s.

Groupes focalisés

Les groupes focalisés sont parmis les outils les moins utilisés chez les entrepreneur.se.s car peu connus. Issus de la recherche collaborative [Une fois de plus, il ne faut jamais négliger les apports universitaires dans ce type de Phases tests…], ceux-ci permettrent une flexibilité en vous permettant d’observer plusieurs types de personas et de réalités sociales en parrallèle.

Il s’agit ainsi de vous inviter au sein d’une réunion, d’une classe, d’une conférence de votre secteur d’activité pour observer, écouter, relever les éléments qui peuvent vous service dans l’amélioration de votre solution. Avec ce type d’outil, tout l’enjeux consiste à être présent discètement, pour ne pas gêner le bon déroulé de la rencontre, tout en sachant intervenir pour diriger la session dans notre sens.

Concrètement, la méthode du groupe focalisé, est à considérer à travers trois caractéristiquent fondamentales:

1) La facilitation d’échanges spontanés, mais focalisés: par des interventions minimes mais dirigées

2) La mise en place d’un contexte d’intersubjectivité: par une présence discrète, presque absente

3) L’activation de processus de groupe favorisant l’émancipation individuelle ou collective: par la focalisation sur deux, trois personnes représentant vos personas centraux

Cet outil peut vous semblait être complexe et difficile à préparer et à réaliser, néanmoins, il reste un outil formidable pour entrer au coeur de votre secteur d’activité et apprendre à connaitre précisemment vos publics cibles à travers leurs échanges interpersonnels. Une pépite d’or donc à ne pas négliger, qui peut se réaliser autant à distance, qu’en présentiel et qui peut vous permettre dans un même temps d’agrandir votre réseau professionnel !

Grâce aux plateformes de réunions en ligne - proposant généralement une version gratuite et une version payante - vous pouvez réaliser sans problème ces entretiens et groupes focalisés à distance. Le tout est de bien choisir sa plateforme en fonction de sa politique de confidentialité [RGPD] et de votre utilisation: TEAM, ZOOM, Googlemeet ...

Tests sur le terrain

Malgré la crise sanitaire qui limite nos déplacements et empêche la majorité des interactions « physiques », il est nécessaire d’essayer de maintenir le lien avec votre secteur d’activité « In real life ». Pour cela, je vous propose dans cette seconde partie, trois outils spécifiques pouvant faire la différence dans vos Phases de test.

Bétas-testeur.se.s

Le système des bétas-testeur.se.s est de plus en plus valorisé dans un objectif de co-construction des marques, notamment auprès des marques de produits cosmétiques et de Prêt-à-porter.

Nous pouvons notamment prendre l'exemple de la marque française, éco-responsable et féministe MEUF Paris qui a démultiplié, depuis sa création, ce système auprès de sa communauté [Très active sur Instagram notamment]. 

Concrètement, votre objectif est de faire tester votre produits à un groupe de Personas en avant première, afin de recueillir leur expérience client; utilisation, packaging, odeurs, matières, couleurs, plus-values …

Aujourd’hui, avec la crise sanitaire, beaucoup de marques passent notamment via des groupes Facebook, WhatsApp, ou encore par Discord pour être en contact permanance avec leurs Bétas-testeur.se.s …

Maintenant, il est important de comprendre que ce système de client.e.s ayant accès en avant première ne peut fonctionner que si les limites compensatoires sont clairement annoncées. En effet, comme nous allons le voir dans l’encart à la fin de cette article, vos Phases de tests, ne doivent pas avoir pour conséquence une perte financière pour votre projet. Pour cela, vous devez être transparent.e.s auprès de votre communauté testeuse quant aux conditions d’accès à ce statut spécial de béta-testeur.se:

  • Comment est symbolisée leur compensation ? | Produits gratuits ? Carte cadeau ? Avant première ?
  • Combien de temps dure la période de test ? | 3 mois ? 5 mois ? 8 mois ?
  • Cette période de test est-elle régulière dans le développement de l’entreprise | A chaque nouvelle collection ? Chaque année ?

Vous devez vous même être clair au niveau de ces conditions, avant de vous lancer dans une telle démarche !

Partenaires tests

Le système des Partenaires test est exactement le même que celui des Bétas-testeur.se.s mais pour les entreprises de services. L’objectif est de trouver des institutions dans vos Parties prenantes acceptant de servir de laboratoires pour le test de votre offre de service.

Que ce soit des boutiques spécialisés, des écoles, des associations, des entreprises, en fonction de votre secteur d’activité, ces organisations acceptent de mettre à votre services leurs locaux, leurs acteur.trice.s sur un temps défini afin de vous laisser mettre en place votre offre.

Ce lieu devient alors concrètement votre laboratoire pour observer, comprendrer, tester et vous améliorer …

Déroulés en temps réel

Enfin, le dernier outil que je souhaitais vous présenter aujourd’hui est tout simplement ce que l’on pourrait appeler un Lancement 0.

Un quoi ? Concrètement il s’agit de lancer votre entreprise, vos services, vos produits « Comme si »: Comme si vous étiez prêt.e, Comme si vous aviez tout anticipé, Comme si votre produit/ vos services étaient parfait, Comme si vous étiez sur de vous …

Si cela peut vous rassurer, vous pouvez lancer ce Lancement 0, loin de chez vous ou de la ville/région ou vous pensez lancer réellement votre produit ou offre de service [C’est le choix fait par Lucas Orry et ses collaborateurs pour leur projet Explique-moi Pythagore comme vous pouvez le lire dans l’article Le Grand Saut n°5 : Le grand saut – Lucas Orry – Regards le blog].

Le but est de finir de tester votre produit ou offre de service notamment en terme de temps, temps de réalisation, temps de fabrication … Vous anticiper ainsi des détails qui peuvent-être fatales au lancement d’une entreprise !

Maintenant, comme je l’ai longuement répété tout au long de cette série Serial entrepreneuse, n’attendez pas d’être parfaitement prêt.e pour vous lancer, car vous ne le serez jamais ! Ces Phases test ne doivent donc pas être infinies mais plutôt bien limitées et vous permettant un gain de temps et d’argent, au lieu de vous en faire perdre …

Comment rendre les Phases tests rentables pour votre projet ? 

Justement, je voulais prendre le temps de revenir sur cette question de la rentabilité des Phases test. Car le temps c'est de l'argent - on nous l'a assez répété - et il est important d'anticiper ces Phases afin de les limiter, de les encadrer. Ainsi, de la même manière que les contre-parties de Bétas-testeur.se.s se doivent d'être transparentes, vos offres gratuites, auprès de vos partenaires tests doivent également être définies. Par exemple, si vous proposez un forfait d'accompagnement global en trois temps [Analyse des besoins, mise en place des outils, gestion des outils], vous pouvez proposer de rendre gratuite la première Phase [Analyse des besoins], pour l'organisation qui a accepté de vous servir de partenaire test, pour ensuite leur proposer un devis si iels sont convaincu.e.s de votre travail. 

Ainsi, le système des Partenaires tests est donnant/donnant et intéréssant pour toutes les parties ! 

Nous arrivons à la fin de ce Serial entrepreneuse STEP18, qui m’a demandé beaucoup de travail, de schématisation, de simplification pour rendre accessible tout ces outils, souvent peu utilisés par les entrepreneur.se.s. Quoi qu’il en soit, j’espère vous avoir appris quelque chose et vous avoir offert de nouvelles clées pour mettre en place, avec sérénité, vos Phases test !

Je vous souhaite une très belle semaine, prenez soin de vous, de vos idées et de vos rêves,

Ella.

SERIAL ENTREPRENEUSE – STEP 15 « Plan financier, il faut bien y passer »

Se projeter pour anticiper

S’il y a bien une partie dans la création d’une entreprise qui me faisait peur, c’est bien la partie financière. Rien que l’idée de penser que j’allais devoir manipuler de l’argent pour lancer mon entreprise me donnait envie de me mettre en PLS pour une durée illimité et visiblement je ne suis pas la seule … Ainsi, selon une étude BCG* « Managing the Next Decade of Women’s Wealth », datant d’avril 2020, malgré une grande évolution dans leur façon de percevoir et de gérer leur argent, les femmes continuent d’être plus sceptiques que les hommes lorsqu’il s’agit d’investir. Pourtant, les femmes enregistrent en moyenne une rentabilité de leurs placements supérieure de près de 2 % à celle des hommes*, alors qu’attendons nous pour faire évoluer notre mentalité ?

Vous le savez, mon objectif avec cette série Serial entrepreneuse est de vous partager l’évolution de mon projet entrepreneurial, les différentes étapes à franchir, les obstacles rencontrés, les astuces que je peux vous partager … Dans ce nouvel article nous allons parler de projection financière, pour cela, je m’appuis des différents tableaux Excels que j’ai pu réaliser avec l’aide de mon conseiller BGE ADIL [Programme Entrepreneur #LEADER] et des recherches annexes que j’ai réalisé. Nous sommes donc dans du concret, du réel.

Pour ceux et celles qui débarquent, lors du STEP13, nous avons déjà abordé cette dimension financière en s’axant sur les Ressources au démarrage, des bourses universitaires aux aides d’état et jusqu’aux emprunts bancaires, tout y est, chiffres et réglementations à l’appui !

Plan d’investissement

Le Plan d’investissement c’est le premier tableau Excel que vous allez devoir réaliser sur le Plan Financier. Celui-ci vous permettre de faire une évaluation de votre situation financière et des prises de risques que vous êtes en mesure de réaliser. Ainsi, plus on est jeune, moins le risque est élevé quant à de potentiels investissements financiers, les banques le savent et vous prêterons donc plus facilement – en théorie bien sûr …

Le Plan d’investissement est en trois parties distinctes:

  • Immobilisations incorporelles
  • Immobilisations corporelles
  • Immobilisations financières

Celle-ci vons regrouper les premiers frais à venir dans votre projet d’entreprise. Entre les frais de dépôt de statut, les premiers outils nécessaires à la mise en route de votre projet et les dépôts de garanties, tant de frais que vous devez mettre à plat afin de pouvoir ensuite vous projeter sur les fonds nécessaires.

Ce Plan d’investissements est un premier tableau qui va vous suivre. En effet, vous pouvez voir que celui-ci est organisé en plusieurs colonnes vers la droites qui se complèteront dans les années suivant la création de votre entreprise. Sur le long terme, il va ainsi s’agir d’un document global d’évolution.

Bilan de démarrage

Le Bilan de démarrage est la prochaine étape de votre Plan Financier. En plus de reprendre, sur la colonne de gauche, votre « Actif », à savoir vos « Sorties », celui-ci est également composé d’une seconde partie, sur la colonne de droite, reprenant votre « Passif », à savoir vos « Entrées ».

Vos « Entrées » ce sont les fonds, propres, quasi-propres et emprunts que vous allez mobiliser dans votre projet entrepreneurial. C’est à ce moment précis que le STEP13 de la série Seriel entrepreneuse car, comme je l’explique dans l’article, entant qu’étudiant.e.s entrepreneur.se.s nous sommes souvent pauvres de Fonds propres et c’est alors que les bourses, aides européennes, d’états, régionales peuvent nous donner un coup de pouce qui fait la différence !

Une fois ce tableau réalisé, vous donnant ainsi une vue globale nécessaire sur votre situation financière, je vous conseille fortement de réaliser un Tableau croisé de vos Entrées et Sorties. Une fois de plus, Excel est votre meilleur ami ... L'objectif alors est simplement de projeter vos Entrées et Sorties par mois dans la première année d'existance de votre entreprise afin de vous projeter au maximum. Vous allez ainsi pouvoir observer, les mois ou les frais seront plus importants que les revenus ou inversement et donc équilibrer votre déploiement finacier !

Charges d’exploitation

Pour que cette question de Plan Financier soit le plus clair possible pour vous, je vous propose ci-dessous, un récapitulatif des frais et charges à prendre en compte au moment de la création de votre entreprise.

Les frais de démarage de l’entreprise

Les coûts d’immatriculation de la structure 

Le coût de l’immatriculation n’est pas le même selon qu’il s’agit d’une entreprise individuelle ou d’une société.

Entreprise individuelle

En cas d’immatriculation d’une entreprise individuelle commerciale, le montant des frais s’élève à 25,34 euros. En cas d’entreprise artisanale, l’immatriculation doit se faire au répertoire des métiers (RM). Cette formalité coûte 60 euros.

SARL et autres sociétés

En cas de création d’une société commerciale (SARL, SAS, société anonyme…) avec création d’établissement, le tarif est légèrement plus élevé : vous devrez compter 39,42 euros de frais d’immatriculation au RCS. En cas d’activité artisanale, la société doit être immatriculée au répertoire des métiers, moyennant le versement de 60 euros.

Les frais de dossier d’un emprunt 

Ils peuvent représenter jusqu’à plusieurs centaines d’euros dans la plupart des établissements bancaires, et jusqu’à plus de 1 000 € chez certains courtiers. Généralement compris entre 1 % et 1,5 % du capital emprunté, ils sont proportionnels au montant du crédit. Il s’agit donc d’un investissement conséquent à ne pas négliger.

Frais de conception d’un site internet

Selon le type de site internet envisagé, le budget à prévoir peut varier de 1 à 100 Euros. La charge de travail, et donc le prix, pour un site vitrine d’une petite dizaine de page n’est évidemment pas comparable avec celle d’un portail web composée de plus de 500 pages, avec un espace membre, un back office et des dizaines de modules.

Voici un petit tableau récapitulatif des différentes possibilités et des prix associés:

L’achat d’outils de travail

De l’achat d’un camion à simplement celui d’un ordinateur puissant, l’achat de vos outils de travail dépend de votre secteur d’activité, de votre public cible mais également de votre budget, tout simplement.

Les charges fixes

Les charges fixes concernent les frais réguliers et prédictibles à échéance, engendrés par l’activité de l’entreprise.

  • Les salaires versés et la rémunération du/ de la dirigeant.e 

Il est bien entendu conseiller de faire évoluer votre salaire de dirigeant.e en fonction de l’évolution de votre chiffre d’affaire. Ainsi, certains dirigeant.e.s vont jusqu’à ne pas de verser de salaire pendant la première année de création de la entreprise afin de valoriser leurs premières Entrées.

  • L’assurance

Pour une entreprise individuelle, le chiffre d’affaires moyen, le secteur d’activité et le nombre de garanties souscrites auront un impact sur le prix de l’assurance professionnelle. Ainsi les tarifs peuvent aller de 100 à 1000 euros par an.

  • Les honoraires d’expertise-comptable 

À titre indicatif, un expert-comptable facture entre 80 et 300 € HT par heure. Il s’appuie généralement lui-même sur un comptable pouvant effectuer les tâches de comptabilité plus sommaire à un coût largement inférieur (entre 30 et 100 € HT par heure).

  • Les frais internet et de télécommunication 

*Voir les différentes entreprises de télécommunication.

  • Les cotisations patronales et sociales 

Pour récapituler les cotisations patronales et sociales j’ai préféré vous partager ce tableau récapitulatif et très bien fait. Il date de 2020 mais peu d’éléments ont évolué.


Nous arrivons à la fin de ce STEP15 de la série Serial entrepreneuse. Le temps passe et mon projet prend forme, en même temps que le votre, j’espère. En attendant, nous nous retrouvons la semaine prochaine pour un nouveau portrait de la série Le Grand Saut, dans un domaine que je connais bien …

Prenez soin de vous et de vos finances !

Ella