L’ÉCOLE POUR TOUS.TES BONUS

Les outils numériques éducatifs: Vecteurs d’inclusion ?

La révolution numérique est en marche. Partout, dans les écoles, collèges et lycées, les moyens matériels et financiers sont démultipliés pour pallier à ce nouveau besoin. Le projet Territoires numériques éducatifs porté par le Réseau Canopé, à travers la plateforme Canotech en est l’exemple même. Du côté des startups, les solutions Edtech ont le vent en poupe. ENT, Chatbot, IA, l’école devient un nouveau marché technologique à explorer. Mais d’ou viennent ces outils numériques éducatifs ? Et à une époque ou l’inclusion scolaire est au coeur des débats éducatifs, les solutions Edtech favorisent-elles vraiment cette dynamique inclusive ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les outils numériques éducatifs ne datent pas d’aujourd’hui, bien au contraire. Dès les années 60’ se sont développés différents mouvements sémiologiques au sein du Centre d’Etudes de Communication de Masse (CECMAS) notamment, dirigés par Roland Barthes et cherchant à observer comment les outils numériques et médiatiques pouvaient être utilisés dans le champ éducatif. La question des contenus, qui se devaient d’être adaptés au maximum au cadre scolaire, a notamment était grandement questionné. La chercheuse Geneviève Jacquinot les a ainsi étudié dans ses premiers travaux : Les Sciences de l’éducation (1967) et les Sciences de l’Information et de la Communication (1972).

ENT – Espaces Numériques de Travail 

Les premiers courants d’étude ayant pour départ les nouvelles technologies dans le milieu éducatif ont mis en évidence « la conception des environnements techniques » (Alberto, 2004). Ces derniers s’intéressent alors aux principes de conception, au développement et à l’évaluation des outils utiles à l’apprentissage, dans une démarche collective. Basée sur une collaboration entre psychologues, didacticiens et ergonomes, cette nouvelle approche prône le dépassement technique au profit d’une simplification de l’organisation d’abord administrative des établissements. 

Ces travaux vont finalement aboutir dans les années 2000 au développement des ENT – Espaces Numériques de Travail, une révolution dans le secteur éducatif : « Un espace numérique de travail (Virtual Learning Environment en anglais) désigne un ensemble d’outils en ligne qui permet un accès à distance à des ressources numériques. Ce terme est couramment utilisé dans les collèges, les lycées et les universités françaises pour désigner un portail internet. Il commence à être également utilisé dans le primaire. On parle aussi d’environnement numérique de travail, de bureau virtuel, de cartable en ligne et de plate-forme de travail collaboratif » [Définition CNIL]. Par une approche globale de la gestion administrative des établissements (appels, absences, retards, changements d’heure ou de salle de cours, boite mail intégrée, emploi du temps), les ENT ont été le premier outil numérique à trouver une place centrale au sein du secteur éducatif. 

Aujourd’hui complétés par des BOT [logiciel opérant de manière autonome et automatique, contraction de « robot »], sous forme de réponses préétablies pouvant être envoyées aux élèves via un tchat intégré, les ENT continuent de s’adapter devenant de plus en plus complètent et nécessaires.

Ecole à la maison 

C’est notamment dans un contexte d’école à la maison, comme nous avons pu le vivre dernièrement pendant la COVID que les ENT deviennent essentielles dans la pratique scolaire. Véritable pont entre les établissement scolaires (administratif), les professeur.e.s (pédagogique) et les élèves, ils permettent d’assurer une continuité pédagogique. Dans ce sens différents outils sont aujourd’hui utilisés pour permettre la tenue d’exercices interactifs à distance ; nous pouvons prendre notamment l’exemple de Netquiz pro, logiciel permettant de construire des exercices et tests en ligne sous différentes formes (associations, classements, choix multiples…) puis de donner la possibilité au professeur.e.s d’analyser les réponses globales des élèves pour ensuite adapter son cours. 

Directement dans le contexte de classe, les outils numériques peuvent se présenter sous la forme d’assistant éducatif, notamment grâce à la technologie de l’Intelligence Artificielle. En complément du cours ils permettent ainsi d’entrainer les élèves vers un exercice de groupe, une expérience ou encore une analyse de document grâce à une technologie autonome. Nous pouvons prendre l’exemple de Math 8, conçu et commercialisé par l’entreprise Double You Kids et qui se présente sous la forme d’assistants vocaux éducatifs, en français et en anglais, utilisable sous la forme d’une application. Ses programmes d’exercices et de documents interactifs sont en lien avec le programme de l’Education Nationale, comme c’est le cas dans la plupart des outils présents aujourd’hui sur le marché. Permettant au professeur.e de se détacher d’un groupe et donc de se concentrer sur d’autres élèves en plus petits groupes, ces outils permettent une pédagogie plus attentive aux besoins et difficultés de chacun. Comme nous allons le voir dans notre dernière partie c’est justement une des plus-values au cœur des outils numériques éducatifs, celle de pouvoir rendre la démarche éducative plus personnalisée, adaptée et respectable du rythme de chacun. 

Plus classiques, les outils de partage, de documents, d’informations comme les CLOUDS ont pris une place importante dans les pratiques scolaires. Que ce soit dans la préparation des exposés ou des oraux de bacs, ils sont maintenant classiques pour les élèves d’utiliser Google form, Share ou encore CANVA. De la même façon, les tableaux collaboratifs et cartes heuristiques (cartes mentales) numériques ont permis de dynamiser les travaux de groupe et de passer au-delà des questions de distance et de présentiel. 

Malgré cela, la question de la connectivité reste à résoudre pour faire en sorte de rendre à accessibles tous ces outils au plus grand nombre. En effet, comme nous avons pu le voir pendant le système d’école à la maison dû au confinement, les élèves et étudiant.e.s se sont retrouvé.e.s dans des situations inégalitaires. Leur réussite scolaire s’est vu dépendre du jour au lendemain d’un seul vecteur : leur connectivité. Une problématique centrale pour les spécialistes du numérique éducatif qui risque d’être au cœur des préoccupations dans les années à venir.

Individualisation des parcours 

Si l’on met de côté la question de la connectivité que nous venons d’aborder, les outils numériques éducatifs permettent une individualisation des parcours scolaires. En adaptant les outils, les infrastructures, les outils numériques permettent une inclusion importante des élèves à besoins particuliers. En particulier pour les troubles neurologiques, comme les troubles DYS et autistiques, les outils numériques éducatifs permettent un coup de pouce non négligeable et adapté à chaque besoin. De la même façon, grâce à l’analyse des données personnelles intégrées dans les outils numériques, les professeur.e.s sont en capacité d’observer les difficultés et lacunes précises de chaque élève. Une pratique controversée, qui permet pourtant, lorsqu’elle est encadrée de faire la différence en proposant des formations et outils personnalisés. Afin de façon plus basique, les outils numériques de production, comme les traitements de texte, bibliothèques numériques ou encore tableaux permettent à chaque élève de se connecter à son travail à tout moment avec seulement ses codes, un outil numérique et une connexion internet.

Tout d’abord donc, les outils numériques d’adaptation, multiples et spécifiques à chaque besoin permettent une inclusion complète des élèves à besoins particuliers grâce à une transformation des documents. Nous pouvons notamment citer les adaptateurs visuels ou/et sonores de documents web comme Adapte mon web, qui, grâce à un assistant vocal lise les textes écrits ou au contraire rédige en direct un texte entendu ou dicté. La traduction instantanée en braille ou langue des signes permet également une grande adaptabilité pour les élèves malvoyants et/ou malentendants. L’application Read&Write de Kaligo par exemple, met à disposition des textes en braille de textes au programme ou propose des vidéo surtitres en langue des signes, toujours en adéquation avec le programme de l’Education Nationale. Des outils sont également mis à disposition pour les équipes éducatives souhaitant adapter leurs cours ou des proches accompagnants leurs enfants dans ses devoirs à la maison. C’est pour ce publique que la plateforme du Ministère de l’Education Nationale, Canopé a mis à disposition des mallettes pédagogiques : Accessiprof.  Proposant des méthodologies et exercices adaptés aux troubles DYS, notamment, la mallette permet une mise en commun des outils adaptés et la création d’une dynamique de partage pour les professeur.e.s, parfois dépassé.e.s par certains élèves à besoins particuliers. 

Finalement, les outils numériques de production, tel que les traitements de texte, les tableurs ou encore les bibliothèques numériques permettent aux élèves / étudiant.e.s une autonomie de travail. Que ce soit au sein de l’établissement scolaire, chez eux ou depuis un autre espace de travail ayant une connexion [bibliothèques, musées…], ils sont libres de travailler en autonomie. De plus, en dehors de la limite de connectivité, chaque élève / étudiant.e.s se trouve avec les mêmes informations et outils, mis à disposition généralement par les établissements grâce à des abonnements d’établissement et des licences groupées. Les outils numériques ont ainsi permis de créer d’immenses bibliothèques de savoirs disponibles ainsi que des outils multiples et pratiques disponibles, partout, tout le temps. 

Depuis une vingtaine d’années, les outils numériques éducatifs ont transformé le paysage scolaire. Au niveau collectif, ils ont permis de fluidifier les démarches pratiques et administratives, diversifier les outils pédagogiques et développer les partages interactifs entre les professeurs, les élèves / étudiant.e.s et les personnel.le.s administratifs. Au niveau individuel, ils ont permis une plus grande adaptabilité du système éducatif en incluant les élèves à besoins particuliers dans les activités et cours, grâce à des outils adaptés. Dans un même temps, grâce à l’utilisation des données personnelles, ils ont permis d’individualiser les expériences scolaires en donnant l’opportunité au corps enseignant d’adapter ses exercices et programmes en fonction des résultats de chaque élève. Les outils de production ont également permis de renforcer l’autonomie de travail des élèves et étudiant.e.s, simplifiant ainsi l’approche éducative et la rendant plus équitable. Néanmoins, la question de la connectivité, au cœur de la question de numérique éducatif aujourd’hui, oblige à une certaine prudence. Ainsi, si les outils numériques peuvent être considérés comme une des plus grandes avancées pour l’éducation, elle peut aussi venir creuser un peu plus les inégalités entre les élèves, les établissements et les régions.  

Extrait issus de ma Note de problématique, réalisée dans le cadre de mon Master 1 Sciences de l’éducation, à l’UPEC.

Les outils numériques éducatifs font partie intégrante de ces nouvelles références éducatives loin d’être une évidence pour tous.tes les professionnel.le.s du secteur. Issus d’un environnement Tech, ils ne répondent pas toujours aux besoins et réalités des écoles. Néanmoins, leurs solutions peuvent, certaines fois, s’inscrire réellement dans une évolution des pratiques inclusives.

Je suis curieuse de découvrir vos solutions EdTech de référence ou des outils numériques éducatifs que vous souhaitez découvrir, alors à vos claviers pour ce nouveau partage d’expérience !

Si vous êtes un.e professionnel.le.s de l’éducation et que vous portez un projet d’école inclusive ou que vous souhaitez en être, n’hésitez pas à nous partager vos projets, idées et envies en commentaire ou sur les réseaux sociaux du blog: LinkedInInstagramFacebook. Votre Regard est ici au coeur de tout ! 

Belle semaine malgré le changement d’heure …

Ella

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s