Histoires d’héroïnes n°1 – Circé

Beaucoup d’émotions aujourd’hui puisque comme vous avez pu le voir sur Instagram (Regard le blog, toujours), Regards reprend officiellement du service. Un retour en grand; un nouveau logo, un nouvel hébergeur et une nouvelle série d’articles.

Une nouvelle série que j’entame aujourd’hui avec deux sujets qui me tiennent à cœur: les livres et le féminisme. Parce les livres inspirent, font réfléchir, révoltent aussi des fois, mais sont surtout mes premiers biais de représentation depuis plusieurs années. Je vais donc vous présenter des héroïnes, mes héroïnes, celles qui ont à leur échelle changé ma vision du monde et des femmes. Imaginaires ou légendaires, fortes ou/et fragilisées, chacune m’a poussé dans mes retranchement et amené à réfléchir, à cette femme que je voulais moi-même être !

Circé, d’après le roman de M.Miller

« Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé le nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elles est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fus jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service? Là, l’immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse… »                                       – Synopsis « Circé » par Madeline Miller, éditions Pocket.

CircéPour commencer il nous fallait au moins une femme de légende, c’est ce que nous offre Madeline Miller dans cette réécriture du mythe de Circé.

Circé, « oiseau de proie » en grec. La nymphe antique devenue sorcière que les Titans ont chassée, et les Dieux moquée, celle qui a retrouvé sa grandeur dans l’exil et la nature, écrivant sa propre légende.

Circé est née dans un monde ou les Dieux, Déesses et Titans, riches de pouvoir, règnent. Un monde dans lequel les simples nymphes, mortel.le.s, demi-dieu et demi-déesse, sans pouvoirs ne pouvaient s’élever que par les unions et les batailles. Un monde de joueurs et de pions, dont les règles fixées par les premiers ne pouvaient-être remises en questions. Un destin d’autant plus lourd puisque infini, l’immortalité condamnant à une vie sans fin, là ou la mortalité aurait pu libérer.

Face aux malédictions infligées par les Dieux, aux coups bas qu’elle subi des Titans, Circé va apprendre à faire face, seule. Dans la nature elle va puiser son pouvoir et ainsi se détacher de tous dons célestes pour créer sa propre force, plus proche des mortels qui l’attirent tant.

Parlons des mortels justement, ces hommes courageux qu’elle admire et qui vont pourtant la briser en la violant alors qu’elle leur a offert l’asile. Ces mêmes mortels qu’elle va, pendant des années, transformer en cochons, plus par peur que par méchanceté jusqu’à l’arrivé de celui qui va tout faire basculer: Ulysse. L’amant, le père de son fils, son regret et sa faute.

Circé m’a touché par sa force et ses faiblesses. Sa force qui lui a permis d’accoucher et d’élever son fils seule, ses faiblesses qui l’on poussé dans les bras d’un homme qui lui été interdit.

Circé n’a eu besoin de personne pour survivre, mais à eu le courage de reconnaitre son besoin des autres pour vivre. 

Circé nous rappelle que nous avons toutes en nous des pouvoirs et qu’il ne tient qu’à nous de les utiliser. Circé n’est pas née sorcière, elle l’est devenue. Circé n’est pas née femme non plus, elle a appris à l’être. Il ne tient donc qu’à nous de devenir sorcière et de devenir femme, mais après tout ne s’agit-il pas là de synonymes ?

« Nous sommes là. C’est ce que cela signifie de nager dans la marée, de fouler la terre et de la sentir toucher vos pieds. C’est ce que cela signifie d’être en vie« 

– Circée, p.549.

Ce sera tout pour ce premier article d’une longue et belle série sur les héroïnes qui ont changé ma vie et mon regard. Plus que jamais il me tarde de découvrir vos héroïnes, celles qui vous ont fait pleurer, rire et vriller, je vous retrouve donc en commentaires ou sur Instagram !

Prenez soin de vous.

Ella

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s