Voyage – Chili part8

La Isla de Chiloé (Nord – Ancud)

Je vous retrouve pour la seconde partie de mon long week-end dans la région des lacs. Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte de la flamboyante île de Chiloé et plus particulièrement de sa partie Nord, aux alentours d’Ancud.

Entre la célebre Patagonie et l’extraordinaire Région des lacs, la douce Chiloé a une place à part, autant dans le cœur des Chiliens que des touristes. Archipel composé d’une multitude d’île, Chiloé charme au premier regard avec ses grandes étendues de nature face à la mer et ses maisons uniques en écailles de poissons.

IMG_20180430_134033

 

Depuis Puerto Montt ( à 15min de mini bus de Puerto Varas), Chiloé est desservie par des  bus [en moyenne 5/jour] vous emmenant directement à Ancud, une des plus grande ville du nord de l’île. Comptez 2h, bus et ferry [le bus montant directement dans l’embarcation] et 5 000 pesos pour un trajet complet (coup de cœur pour la compagnie Queilen bus qui propose un service et confort impecable, pour un prix imbattable).

Sur place différentes auberges sont à votre disposition. Ne restant qu’une nuit à Ancud, nous avons opté pour l’hostel (=auberge de jeunesse), « 13 Lunas ». Les prix varies en fonction de ce que vous recherchez, comptez 10 000 pesos pour une nuit/personne en dortoir de 7 lits, 12 000 pesos dans un dortoir de 4 lits. Les espaces communs sont grandioses et très chaleureux, au premier étage une terrasse donne même directement sur la mer. Les hôtes seront ravies de vous aider et de vous conseiller dans le choix de vos activités, des sorties sont d’ailleurs directement organisées par l’hôtel. Ajoutez à cela de l’eau chaude (ce n’est pas toujours le cas…) ainsi que des sanitaires propres et vous avez un parfait lieu pour profiter des paysages de l’île en toute sérénité.

IMG_20180430_131651

 

En matière de sortie, c’est bien sur la fameuse plage des pingouins, « Pinguinera » qui vous sera citée en premier. Avec ou sans les oiseaux du pôle (présents en période de migration entre janvier et mars), le lieu est incroyable et plein de couleurs. Si vous possédez une voiture ou si vous souhaitez en louer une, je vous conseille de longer tout simplement la côte allant d’Ancud (ou même de Caulin) et jusqu’au Parque national de Chiloé. Cette belle balade vous permettra ainsi de découvrir la multitude de paysages dont peut regorger l’île, des champs s’étendant à l’infinie, aux villages de maisons colorés. Sur votre chemin, n’hésitez pas à demander l’historique des lieux et même à vous intéressez aux traditions auprès des Chilotes. Un peu rustres au premier abords, ils sont surtout riche de traditions et de savoirs faire ancestraux qu’il est toujours plaisant de découvrir.

 

Pour ceux qui ont un peu plus de temps que moi (petits chanceux!) puisque je ne suis restée que 2 jours (c’est ça d’être étudiante), je vous conseille sans détour le parcours dédié aux églises Chilotes. Situées pour la plupart dans l’est de l’archipel, la plus reconnue d’entre elles surplombe la capitale de l’île, Castro. Colorées et vielles de plus de 300 ans, elles sont un miroir de l’histoire Chilote entre colons espagnols et indépendance chilienne.

IMG_20180429_123915

 

Il est temps pour moi de clôturer ce nouvel article. J’espère en tout cas vous avoir donné envi de faire votre tour votre backpack et de prendre le large pour cette île aux innombrables trésors. Je vous retrouve la semaine prochaine pour la suite de mes aventures au Chili et… une sacré surprise ! Hasta luego !

Ella

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s